Portrait bioalimentaire

Une des caractéristiques du Québec rural est la production d’une large gamme de produits de spécialités, notamment dans le domaine du bioalimentaire et des bioproductions. Le milieu pocatois (la municipalité de Sainte-Anne-de-la-Pocatière et la Ville de La Pocatière) se distingue par la présence de centres de recherche, d’entreprises innovantes et d’institutions d’enseignement collégial (le CEGEP de La Pocatière et l’Institut de technologie agroalimentaire, campus de La Pocatière) permettant des transferts technologiques.

Le milieu mise sur l’innovation technologique, industrielle et commerciale par les entreprises des secteurs de l’agroalimentaire, de l’agroforesterie et de l’agroenvironnement pour continuer d’être à l’avant-garde. Sainte-Anne-de-la-Pocatière est au carrefour de la nouvelle économie et comprend sur son territoire :

Le Centre de Développement Bioalimentaire du Québec

Le CDBQ est un organisme à but non lucratif qui s’est fixé pour mandat de poursuivre la consolidation des ressources dédiées à l’innovation et au transfert technologique pour l’industrie bioalimentaire québécoise. Accrédité CNE en 2002, une toute nouvelle gamme d’outils est désormais accessible aux PME grâce à l’implantation récente de l’Incubateur bioalimentaire.Accrédité à titre de centre de recherche public, le CDBQ ne cesse, depuis sa création, de croître et de se démarquer dans les domaines de pointe du monde agroalimentaire et de la biotechnologie au Québec, par la réalisation de projets d’innovation et de recherche au cœur d’un carrefour où convergent le dynamisme du privé et l’intérêt du public.

 

Biopterre

Créé en 2007 dans le but de supporter les entreprises en matière d’innovation et de développement des bioproduits issus de l’agriculture et de l’agroforesterie, ce centre collégial de transfert technologique (CCTT) offre des services :

  • de développement de nouveaux produits, de technologies et de procédés;
  • d’amélioration de produits, de technologies et de procédés existants;
  • d’implantation et de transfert de technologies nouvelles et de nouveaux modes opérationnels;
  • de veille technico-commerciale, d’homologation et de diffusion de l’information auprès des entreprises du secteur des bioproduits.

 

Le Centre d’expertise en production ovine du Québec

Le Centre d’expertise en production ovine du Québec (CEPOQ) est un organisme sans but lucratif fondé en 1997 suite à une volonté commune des principaux acteurs du secteur. La mission principale du CEPOQ est de promouvoir le développement de l’industrie ovine par la recherche, l’amélioration de la génétique, la vulgarisation et l’assainissement des troupeaux, et ce, dans le but d’accroître la rentabilité des entreprises. Développés autour d’une vision d’affaires, les objectifs généraux du CEPOQ ont été définis afin de contribuer d’une manière importante aux enjeux économiques et sociaux de l’industrie ovine québécoise. L’équipe du CEPOQ compte près de 25 personnes de différents horizons professionnels, et dont plusieurs sont également détentrices d’un diplôme de maîtrise en agriculture. L’organisation occupe des infrastructures de recherche spécialisées où est également logé un troupeau de 350 brebis dédié aux projets de R&D.

 

AgroEnviroLab

AgroEnviroLab est un laboratoire privé d’analyses agricoles de sols, de tissus végétaux et de fumiers-lisiers-compost, ainsi que d’analyses microbiologiques et physico-chimiques des eaux potables et usées.

 

Premier Tech Biotechnologies

Premier Tech Biotechnologies, une Unité d’Affaires de Premier Tech, possède une expertise unique dans la production industrielle d’inoculants mycorhiziens de qualité ainsi qu’un savoir-faire distinctif et novateur dans la mise en marché de produits technologiques dédiés aux marchés horticoles et agricoles.

 

L’Agence canadienne d’inspection des aliments

Elle collabore avec des organismes fédéraux et le gouvernement du Québec afin de prévenir les dangers évitables en matière de salubrité alimentaire. Pour faire une plainte concernant la salubrité d’un aliment, composez le 1-800-463-5023.

Le Ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec (MAPAQ) examinera la plainte en premier. Si un établissement de juridiction fédérale est concerné, la plainte sera référée à l’ACIA. Pour recevoir par courriel des renseignements sur la salubrité des aliments, les alertes à l’allergie et les rappels d’aliments de l’ACIA, inscrivez-vous à l’un des endroits suivants  : www.salubritedesaliments.gc.ca ou www.canadiensensante.gc.ca